Le branding d’une marque représente son identité, ses valeurs, ses codes visuels et moraux. Tous ces éléments sont portés en premier lieux par le logo, celui ci est la figure de proue de votre marque. Il est porteur de ce que vous vendez, et devient donc la clé de voute de votre identité. Beaucoup de temps, de recherches et de planifications sont donc nécessaires pour faire émerger un bon logo.

 

Cet article est le second de la série dédiée à l’élaboration d’un branding complet :

 

  • Construire votre propre identité de marque #1 : Qui êtes-vous ?
  • Construire votre propre identité de marque #2 : le logo
  • Construire votre propre identité de marque #3 : Choisir une palette de polices
  • Construire votre propre identité de marque #4 : Choisir une palette de couleur
  • Construire votre propre identité de marque #5 : Définir un style graphique
  • Construire votre propre identité de marque #6 : Déclinaison de la marque
  • Construire votre propre identité de marque #7 : Investir les réseaux sociaux

 

Cette suite d’articles est une traduction et adaptation complétée provenant de DesignSchool.

 

Étape 1 : Étudier la compétition

 

La première étape logique est d’aller voir ce qui se fait ailleurs. Non seulement pour comprendre les codes du milieu dans lequel vous vous aventurez, mais aussi pour vous démarquer et pour éviter de copier par inadvertance vos concurrents. C’est aussi une des étapes la veille concurrentielle que chaque entreprise doit mener lors de ses choix stratégiques.

 

Rassemblez les logos de vos concurrents sur une page, trouvez les points communs et les divergences. Quelles sont les couleurs utilisées ? Sont elles vives ou ternes ? Quelles sont les polices ? Serif ? Sans Serif ? Scripts ? Y a t-il des symboles et mots qui reviennent ?

 

image03

N’hésitez pas à prendre des notes en décrivant ce que vous aimez et ce que vous aimez moins, en expliquant pourquoi.L’important est de rester honnête avec vous-même.

 

Étape 2 : Trouver un nom accrocheur

 

Un bon nom de marque doit être facilement mémorisable, évocateur, naturel, et solide. Il doit être la synthèse des valeurs de votre marque, de votre produit ou concept. Bien sur rien ne vous empêche de choisir un nom n’ayant rien à voir avec votre marque, vous pouvez utiliser votre nom de famille, ou un nom totalement inventé.

 

Il n’est pas toujours simple de trouver un nom. Voici 6 exercices de brainstorming pour vous aider à trouver un nom parfait :

 

 

1.Concurrents

 

Écrivez 10 noms qui ressemblent aux noms des marques de vos concurrents, mais avec vos propres idées votre « patte ».

 

 

 

2.Noms

 

Écrivez 15 noms que vous pourriez associez avec vos produits, vos services, ou vos valeurs.

 

 

 

3.Verbes

 

Écrivez 15 verbes que vous pourriez associez avec vos produits, vos services, ou vos valeurs.

 

 

 

4.Adjectifs et émotions

 

Écrivez 20 adjectifs ou émotions auxquels vous voudriez que vos clients vous associent.

 

 

 

5.Synonymes

 

Trouvez 1 synonyme simple pour chaque mots que vous avez déjà listé précédemment.

 

 

 

6.Combinaisons

 

Trouvez 25 combinaisons avec les mots que vous avez listé précédemment.

 

 

Ces exercices sont un des moyens de faire fonctionner votre imagination. Il existe beaucoup d’autres moyens de travailler votre créativité, comme on en a déjà parlé dans cet article sur les méthodes d’idéations.

 

Étape 3 : Trouver un slogan efficace

 

La principale raison d’être d’un slogan est d’être une phrase simple que l’on associe avec une certaine marque. Comment créer un slogan efficace ? Qu’est ce qui fait un bon slogan ?

 

Un bon slogan est un slogan simple et court. Les plus populaires sont les plus courts (moins de 10 syllabes), comme le « Think different. » d’Apple, ou le « Just do it. » de Nike. Ces slogans sont très efficaces, parce qu’ils sont courts, mais aussi parce qu’ils sont très parlants et font passer des émotions fortes, comme l’indépendance, le fait de se démarquer, la victoire, la détermination…

 

 

Évitez les mots compliqués ou peu communs. Restez simple et accessible. Assurez-vous que votre slogan reflète vos valeurs fondamentales. Enfin, vérifiez que vous êtes mémorable en parlant de votre slogan à des amis pour voir s’ils en souviennent après quelques jours.

 

 

Étape 4 : Créer un moodboard

 

La prochaine étape de la création de votre logo consiste à créer un moodboard. Un moodboard (en français « tableau d’humeur ») est une page sur laquelle vous allez rassembler des logos, des palettes de couleurs, des photos, des illustrations, toute une ambiance visuelle qui va vous mettre dans l’état d’esprit nécessaire pour réaliser votre identité visuelle.

 

 

Tout comme pour l’étape 1, prenez des notes sur votre moodboard. Écrivez pourquoi vous aimez certaines images et ce que vous voulez en tirer pour votre logo. Listez les mots clés qui résument votre moodboard (vintage, rêveur, texturé, vif…).

 

Utilisez ce moodboard comme un moyen de rassembler vos inspirations visuelles et de tester différentes associations d’idées. Mélangez les polices, les logos, les styles et techniques que vous pensez être proches des valeurs de votre marque. Ce travail visuel vous guidera vers une identité visuelle unique.

 

Étape 4 : Créer un bon logo

 

On l’a déjà vu dans cet article, un bon logo est un logo simple, original, fonctionnel et cohérent. Dans des considération plus techniques, votre logo doit respecter plusieurs autres critères :

 

  • Il doit fonctionner et rester lisible en noir et blanc ;
  • Il doit rester lisible quelque soit sa taille ;
  • Il doit respecter les valeurs de votre marque ;
  • Il doit respecter le reste de votre identité visuelle.

 

Votre travail préalable de veille visuelle doit vous empêcher de copier par inadvertance d’autres logos, mais aussi vous diriger vers un logo qui reflétera parfaitement votre personnalité.

Ne vous précipitez pas, peaufinez les détails. Explorez plusieurs idées clés. Il est possible que vous n’arriviez pas à vous détacher d’une idée après l’avoir trouvée, et que ça vous bloque. Prenez du recul, faites une pause, et revenez dessus plus tard avec un regarde neuf.

 

Il existe plusieurs types de logos :

 

  • iconiques
  • typographiques
  • typographiques et iconique mélangés
  • emblèmes (blasons)
  • abstraits

 

À vous de juger de ce qui vous correspond le mieux. L’originalité joue un rôle très important mais n’est pas la seule façon de rester dans l’esprit de vos clients.

 

«Si vous voulez qu’un logo dure, vous devez le rendre flexible»

Paula Sher

pour créer un un logo et une identité parfaite, vous devez créer un « système de reconnaissance ». C’est à dire un ensemble de symboles, de couleurs, de formes, d’illustrations, de mises en pages ou d’icônes, que vous retrouverez dans l’ensemble des éléments qui composeront votre identité visuelle (site web, bannières, flyers, fonds de pages…).

 

Le graphisme devient ainsi un language, transmettant sur chaque support votre présence à travers ce système unique que vous aurez développé.

 

 

Voici quelques exemples d’identités visuelles très réussies qui rassemblent moodboards, études, et systèmes de reconnaissances efficaces :

 

 

Dans le prochain article de cette série, on s’intéressera aux techniques pour créer palettes de couleurs efficaces.