Si vous pensez à créer votre propre entreprise, votre site internet, ou votre identité personnelle, vous aurez à choisir son nom et son logo à un moment ou à un autre. Ces choix seront déterminés par la direction que vous voudrez prendre. Cette direction, c’est votre identité de marque. C’est votre destination et vos valeurs.

Qui voulez-vous être ?

 

Choisir un nom

 

Le nom de votre marque est capital, il doit contenir l’idée de ce que vous vendez. Il doit être simple tout en étant le vecteur de votre identité.

 

  • Il doit être prononçable facilement
  • Il doit être agréable à utiliser
  • Il doit être agréable à utiliser pour vos clients
  • Le nom de domaine associé doit être disponible

 

 

 

L’histoire de Songkick

Songkick est une startup américaine dédiée à la vente de tickets et la promotion des concerts de votre région. Fondée en 2007, la création du nom de la startup à eu un parcours intéressant. Songkick a en effet été généré procédurallement grâce à une feuille de calcul et des contraintes précises. Le nom devait être court, disponiblefacile à retenir, sans ambiguïté de prononciation, et contenant des références à la musique et/ou la mode.

 

« On a généré sure une feuille de calcul un millier de combinaisons, utilisé ensuite Instant Domain Search pour trouver lesquels avaient leurs noms de domaines disponibles et on en a juste choisi un. »

Ian Hogarth

 

Vous pouvez aussi utiliser Lean Domain Search pour trouver des noms de domaines associés aux mots clés de votre choix. C’est une manière différente de trouver un nom pour votre identité.

 

Les ingrédients d’un bon logo

 

Toute marque possède son logo. C’est la proue du bateau. Il transporte les valeurs et l’identité de votre marque. C’est un symbole porteur de sens. Selon Tobias van Schneider, designer autrichien et anciennement directeur artistique chez Spotify, il existe 4 grands axes capables de juger de l’efficacité d’un logo.

 

 

 

la simplicité

 

Un bon logo est un logo suffisamment simple pour être capable de communiquer sur la signification et l’activité de la marque sans avoir besoin de rajouter trop de détails, à moins que les détails eux mêmes fassent parti de l’histoire de la marque.

 

On l’a vu dans l’article dédié à John Maeda, la simplicité est synonyme de confiance. Un logo simple est un logo efficace, qui transmet des idées sans détours, sans ambiguïté. C’est aussi un logo dont on se souvient plus facilement.

 

l’originalité

 

Un logo doit être reconnaissable facilement. Ce qui veut dire que, quelque soit votre marque, la forme de votre logo doit être simple et facilement identifiable. Un logo original reste dans les esprits.

 

C’est le pari qu’a fait Instagram il y a quelques mois. Le choix audacieux d’un total changement de direction artistique a fait couler beaucoup d’encre. Mais ce logo simple et ses couleurs vives marquent désormais les esprits, et c’est l’objectif d’Instagram. Même sans aimer cette refonte, il est indéniable que le pari de l’originalité est réussi.

 

 

Nike est l’un des meilleurs exemples du genre. Si vous prenez un crayon et du papier et que vous dessinez même grossièrement la forme du logo Nike, n’importe qui reconnaitra la marque. Le titre « Nike » a même disparu du logo au fil du temps, devenant obsolète,  laissant le symbole seul.

 

 

La fonctionnalité

 

Un bon logo est un logo utilisable. Il doit être utilisable dans toute situation, sur écran comme sur print, quelque soit le format ou la taille, quelque soit le fond ou la texture.

 

  • On doit pouvoir le lire quelque soit sa taille
  • On doit pouvoir l’utiliser en noir et blanc
  • Il doit refléter l’âme de la marque

 

De plus, il doit être utilisable par n’importe qui, y comprit des étrangers au monde du design. Un logo trop compliqué engendrera forcément des problèmes et de mauvaises usages. Une notice d’utilisation simple est toujours meilleure qu’un manuel de 200 pages.

 

« C’est comme si vous conceviez un jouet pour enfant, pensez à tout les scénarios possibles et gardez l’ensemble tellement simple que personne ne puisse le détruire ou l’utiliser d’une mauvaise façon. » 

Tobias van Schneider

La cohérence

 

Un très bon logo devrait idéalement refléter la période dans laquelle il vit. En théorie, il devrait rester à jour et vivre avec son temps. Un logo peut grandir et évoluer avec le temps de la même manière qu’un humain évolue avec l’âge.

La raison pour laquelle les logos évoluent est simple : les marques évoluent elles aussi. Et les logos doivent s’adapter, pour refléter ces évolutions et rester cohérentes avec l’esprit des marques. Le logo de Nike vu plus haut est un exemple de la progression qu’a eu la marque au cours des ans.

 

 

 

Bien sûr, un logo ne fait pas tout, ce n’est que la figure de proue de votre identité. Un logo, aussi bon soit il, n’est rien sans une identité de marque solide à forte personnalité.

Cet article est une sorte d’introduction à une suite d’article qui sortira prochainement, dédiée à la création d’une marque, de ses valeurs, de son logo et son identité visuelle.